ARTS & SOCIÉTÉS
 

LETTRE DU SÉMINAIRE 9

Centre d’Histoire de Sciences Po

 
 
 

L'ART EN RÉPUBLIQUE

Richard Thomson
La République dans la tourmente : culture visuelle et débat social en France, 1889-1900.


Rodolphe Rapetti
Un nouveau regard sur le concept d'image dans l'art de la fin du XIXème siècle.


Direction : Laurence Bertrand Dorléac
Rédaction : Élodie Antoine
Traduction : David Ames Curtis et Françoise Jaouën

LETTREs PRÉCÉDENTEs

L'INFLUENCE DES SAINTS-SIMONIENS ET L'IDÉE D'UN ART EN AVANT-GARDE DE LA RÉFORME DU MONDE

la morale du corps

masculins feminins

L'enfant modèle

Le beau et l'utile

ENTRE UTOPIE ET MARKETING, LES NOUVEAUX PUBLICS

PHOTOGRAPHES EN AMATEURS

Le marché, à L'origine



 
EDITORIAL


        La société n'est pas hermétique à ce que Richard Thomson appelle une culture visuelle qui joue à son tour sur les mentalités. Dans le cas de la République française entre 1889 et 1900, il voit l'occasion de sortir des catégories établies d'une histoire de l'art qui se limite souvent à l'étude des avant-gardes en minimisant la notion de sujet. Ce qu'il y découvre en matière de lien entre les images et les débats de société est précieux. La décadence de la nation, du corps de la nation; le désir lancinant de revanche contre l'Allemagne — et les œuvres le montrent autrement plus clairement que les textes —; la formation des représentations darwiniennes de la foule et des classes laborieuses, classes dangereuses; la question religieuse, au moment où la République, fragilisée par la crise boulangiste et l'affaire Dreyfus, doit assouplir ses positions anticléricales; l'émergence et la diffusion des signes d'une sexualité dont la crudité renvoie aux relations entre les hommes et les femmes : rien de tout cela ne demeure étranger à l'art qui est moins illustration que réservoir de sensations fortes et de manières nouvelles.

        Avec Richard Thomson, il n'est pas difficile de saisir combien nous aurions tort d'isoler le monde des formes en lui épargnant le poids de l'histoire. Il n'épouse pas littéralement l'histoire politique, sociale et économique mais agit selon ses propres tendances, ses rythmes et, s'il est affecté par son temps, il joue largement autant de son ascendant sur la marche des sociétés. L'auteur a fait sauter les frontières entre les différents champs des sciences humaines pour atteindre à une histoire des mentalités originale et il faut se réjouir de ce que son livre, The Troubled Republic. Visual Culture and Social Change in France, 1889-1900, devrait être traduit et publié en France. Rodolphe Rapetti, réputé pour ses écrits sur l'art du 19e siècle, lui répond à sa façon en rappelant à quel point il existe un genre d'histoire de l'art originale qui renouvelle notre vision d'un objet en apparence bien connu.


Laurence Bertrand Dorléac




Lettre publiée avec le concours de la Fondation de France

Contact