LETTRE DU SÉMINAIRE 62
 

ARTS & SOCIÉTÉS

Avec le concours de la Fondation de France

Centre d’histoire de Sciences Po

 
 
 

FREUD ET LA GUERRE
ACCÉDER AU CONTENU DE LA LETTRE

Françoise Coblence
Freud et la guerre



Direction : Laurence Bertrand Dorléac
Rédaction : Carole Gautier, Cécile Pichon-Bonin
Traduction : David Ames Curtis

AccÉder aux LETTRES PRÉCÉDENTES




 
EDITORIAL

       
           Freud ne fut belliciste que deux semaines au début de la Grande Guerre de 1914-1918 puis il se consacra très vite à essayer de comprendre d'une façon d'autant plus singulière qu'il se retrouvait devant une situation radicalement inédite. La puissance et la mélancolie de ses Actuelles considérations sur la guerre et la mort de 1915 sont éclairées magnifiquement par Françoise Coblence, qui nous permet de mesurer son trouble extrême alors que s'effondraient ses illusions devant la multiplication des signes du désastre : en quelques mois, les peuples « civilisés » pouvaient se détruire et détruire à long terme tout ce qui les avait fondés depuis des siècles au nom d'une libération brutale de leurs pulsions agressives et d'une psyché de masse encore énigmatique.

Laurence Bertrand Dorléac
  ISSN 2268-3119    

Letter published with the support of the Foundation of France
Contact