ARTS & SOCIÉTÉS
 

LETTRE DU SÉMINAIRE 44

Avec le concours de la Fondation de France

Centre d’Histoire de Sciences Po

 
 
 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, SORORITÉ
ACCÉDER AU CONTENU DE LA LETTRE


Nisa Villers, Autoportrait, 1796,
New York, Metropolitan Museum of Art.
Huile sur toile, 161.3 x 128.6 cm

Anne Lafont
Liberté, égalité, sororité : l'art de 1800



Direction : Laurence Bertrand Dorléac
Rédaction : Carole Gautier, Cécile Pichon-Bonin
Traduction : David Ames Curtis

LETTRES PRÉCÉDENTES

L'INFLUENCE DES SAINTS-SIMONIENS ET L'IDÉE D'UN ART EN AVANT-GARDE DE LA RÉFORME DU MONDE

la morale du corps

masculins feminins

L'enfant modÈle

Le beau et l'utile

ENTRE UTOPIE ET MARKETING, LES NOUVEAUX PUBLICS

LE MARCHÉ, A L'ORIGINE

le voyage des avant-gardes

Les grandes expositions

Qu'est-ce qu'un art social ?

PRIMITIVISMES

rÉalismes

Joseph beuys : la fabrique d'un chaman

L'artiste et le philosophe

APPRORIATIONS

Alternatives au marchÉ de l'art à New york

gÉnie

prÉhistoires

aprÈs la guerre

L'argent

icônes

LE POUVOIR DES ARTISTES

marchandise et don

CONSTRUCTION ET VALEUR

NOminalisme

ROME ANTIQUE

DE L'ÉVALUATION

NOUVEAUTÉS SOVIÉTIQUES

LES ÉCONOMIES DE KLEIN

LES POLITIQUES DU RÉEL

TOCQUEVILLE ET LES ARTS EN DÉMOCRATIE

L'ARTISTE EN DÉMOLISSEUR

UNE ESTHÉTIQUE ÉLITISTE POUR TOUS

L'ARTISTE EN PÉDAGOGUE

L'ÉGAL de l'HISTOIRE

LA PASSION PHILOSOPHIQUE COMME PASSION ÉGALITAIRE AU SIÈCLE DES LUMIÈRES

L'ART DÉMOCRATIQUE EN ACTION

L'ART ET ÉGALITÉ EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE ALLEMANDE

FRANS MASEREEL (1889-1972) : IDÉALISME DANS L'ART D'UN TÉMOIN DE L'HISTOIRE

LES PASSIONS COMME ÉNIGMES




 
EDITORIAL

       

         Anne Lafont revient sur les suites de la Révolution française  où s’imposa l’impératif égalitaire et de liberté mais pas la « fraternité » inscrite au programme — du moins pour les femmes.  Même si l’auteur sait que la catégorie « moderne » est minée depuis longtemps, elle travaille à l’affirmative action des écrivains et des  artistes  qui ne se limitent pas à Élizabeth Vigée-Lebrun dont l’engagement public lui valut une réputation de monstre, ce qui devait lui donner les ailes déjà expérimentées par les hommes pour imposer sa vie, son œuvre, son « marrainage » et ses Conseils pour la peinture de portrait.
         En visitant l’histoire de créatrices pour la plupart encore méconnues, Anne Lafont décrit des milieux, des réseaux, des solidarités mais aussi des auto-représentations faites pour s’imposer sur une scène où brillent encore essentiellement les hommes. 



Laurence Bertrand Dorléac
       

Letter published with the support of the Foundation of France
Contact