ARTS & SOCIÉTÉS
 

LETTRE DU SÉMINAIRE 31

Avec le concours de la Fondation de France

Centre d’Histoire de Sciences Po

 
 
 

NOUVEAUTÉS SOVIÉTIQUES

Place Sovetskaïa (Tverskaïa), bâtiment du Mossoviet en cours de déplacement. 1939. (Musée Chtchoussev).

Elisabeth Essaïan
L'architecture et l'économie à la période stalinienne : une réalité au-delà des contraintes ?

Cécile Pichon-Bonin
La place de l’économie dans la création picturale soviétique des années 1920-1930

Valérie Pozner
Pour une histoire économique du cinéma soviétique


Direction : Laurence Bertrand Dorléac
Rédaction : Élodie Antoine

Cécile Pichon-Bonin
Contact
Traduction : David Ames Curtis


 

LETTRES PRÉCÉDENTES

L'INFLUENCE DES SAINTS-SIMONIENS ET L'IDÉE D'UN ART EN AVANT-GARDE DE LA RÉFORME DU MONDE

la morale du corps

masculins feminins

L'enfant modèle

Le beau et l'utile

ENTRE UTOPIE ET MARKETING, LES NOUVEAUX PUBLICS

Le marché, à l'origine

le voyage des avant-gardes

Les grandes expositions

Qu'est-ce qu'un art social ?

PRIMITIVISMES

réalismes

Joseph beuys : la fabrique d'un chaman

L'artiste et le philosophe

appropriations

Alternatives au marché de l'art à New york

génie

préhistoires

après la guerre

L'argent

icônes

LE POUVOIR DES ARTISTES

marchandise et don

CONSTRUCTION ET VALEUR

NOminalisme

ROME ANTIQUE

DE L'ÉVALUATION

NOUVEAUTÉS SOVIÉTIQUES



 
EDITORIAL


        


        Notre savoir de la Russie et de l’URSS n’est plus au point : c’est la conclusion infligée par trois chercheuses qui nous offrent un panorama historiographique de la peinture, du cinéma, de l’architecture et de l’urbanisme. Nous sortons avec elles d’une histoire centrée sur le décryptage de messages idéologiques imposés efficacement par l’appareil d’État. Il est question désormais de pratiques artistiques, de commandes, de marché, de vente et de revente, de distribution, de mode d’exposition, de publics, d’œuvres d’art qui échappent au modèle de la rhétorique propagandiste, notamment par soucis de rentabilité économique. Cette question économique pèse ainsi largement sur tout, y compris sur des domaines où l’on avait oublié cette dimension sous prétexte que le capitalisme était officiellement banni.

                                                                                                               Laurence Bertrand Dorléac